L’analyse situationnelle est une méthode d’analyse des situations, en situation ou hors situation.

  • En situation, on parle d’analyse de situation en temps réel
  • Hors situation, on parle d’analyse de situation à priori ou à postériori

L’analyse de situation en temps réel est une analyse de situation de bout en bout. Il s’agit en effet de traiter de la totalité visible, connue ou subodorée de la situation pour prendre position dans l’instant.

L’analyse de situation hors situation est une analyse de situation en continu. Elle consiste à agréger des informations situationnelles au fil de la perception, de l’action et de la réflexion pour en tirer une connaissance, une conjecture ou une prévision.

L’analyse situationnelle en continu peut être conduite « à postériori » sur des situations constatées. Elle peut être conduite « à priori » sur des situations imaginées ou des projets de situations.

L’analyse situationnelle permet la détection, l’interprétation et l’anticipation de situations vécues par des individus ou des groupes d’individus. Elle entre dans le cadre de la psychosociologie. Elle a pris naissance dans l’esprit de Karl Popper (Popper, 2006) au début du XXème siècle sous une forme réductionniste.  Sous sa forme moderne, elle intègre des principes très larges de psychologie cognitive et de psychosociologie (Clément Fabrice, 2011).

Clément Fabrice, Kaufmann laurence. 2011. La sociologie cognitive. s.l. : Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2011.

Popper, Karl R. 2006. Conjectures et réfutations. s.l. : Payot, 2006.