Nous fabriquons de plus en plus des « employés numériques », des « amis numériques », des « décideurs numériques », des « fonctionnaires numériques » qui interagissent dans nos organisations et dans nos vies.

Ces systèmes d’intelligence artificielle prennent une place grandissante dans notre société et transforment nos organisations, faisant apparaître des avantages mais aussi des problèmes insoupçonnés jusque là. Les organisations numériques seront telles hiérarchiques ou anarchiques ? Le pouvoir sera-t-il transféré en partie à la machine ?

En fait, les organisations mixtes naissantes dépendront du choix industriel qui sera fait :

  • Soit l’on produira des IA en grandes séries, toutes du même modèle ou de quelques modèles concurrents.
  • Soit on produira des IA diversifiées, avec de nombreuses « personnalités » différentes.

Et ceci aura des répercutions sur les organisations numériques à l’instar des organisations humaines.

voir l’étude

Jean Pierre MALLE