L’échec d’un projet est souvent causé par une accumulation de difficultés auxquelles s’ajoutent une conjoncture défavorable, des pistes inabouties et des décisions externes qui tardent à venir.

Mais ces difficultés ont une cause profonde, elles sont souvent le fruit de comportements inappropriés au sein de l’équipe du projet. Même si la difficulté semble provenir de l’extérieur, elle peut être causée par un comportement inadapté des membres du projet.

On constate l’existence de 5 moteurs comportementaux qui peuvent être à l’origine de l’échec correspondant à 5 questions à se poser :

  • Quel est le niveau de versatilité de mon projet ?
  • Quel est le niveau de dilution de mon projet ?
  • Quel est le niveau de déphasage de mon projet ?
  • Quel est le niveau de certitude des membres de mon équipe projet ?
  • Quel est le niveau d’immaturité des membres de mon équipe projet ?

Voir l’étude.

Espérant que ces 5 indicateurs participent à la réussite de vos projets. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de créer par métier concerné une investigation grâce au processeur newrails de notre fond technologique m8-ai mis en ligne par Cleverm8 et de confronter l’équipe à des situations aptes à révéler ces comportements à risques.

En complément, je conseille également la lecture du livre de Vincent Lenhardt « Les Responsables porteurs de sens » .

Et comme l’échec n’est pas une fin en soi mais un nouveau commencement, je conseillerais aussi la lecture du livre de Charles Pépin « Les vertus de l’échec ».

Jean Pierre MALLE